À lire aussi :

Le label de l’Or Équitable

Le 17 mars 2010, les associations Fairtrade Labelling Organizations International (FLO) et Alliance for Responsible Mining (ARM) ont annoncé la création du premier label aurifère indépendant délivré par un organisme tiers, dont la vocation est de favoriser le développement social, environnemental et économique dans les communautés d’artisans mineurs (lire Les objectifs des standards).

Ce label est le résultat des travaux du comité d’établissement des standards, lancé par ARM et FLO en mai 2009, et d’une large consultation publique menée avec toutes les parties prenantes (communautés de mineurs, associations, affineurs et joailliers).

 Ce label conjoint des deux associations, dénommé FAIRTRADE & FAIRMINED, instaure désormais un système officiel destiné à garantir aux artisans mineurs l’obtention d’un meilleur prix pour leur Or. Le label FAIRTRADE & FAIRMINED sur l’Or Équitable garantit ainsi aux mineurs de :

  • vendre leur Or à un meilleur prix grâce au prix minimum garanti. Pour de l’Or non raffiné, ce prix minimum garanti est fixé à 95 % du cours de la LBMA (London Bulliet Market Association) ;
  • recevoir une prime sociale équivalente à 10 % du cours LBMA ;
  • accéder à des préfinancements auprès des acheteurs afin de garantir un prix minimum à leur production et diminuer le nombre d’intermédiaires. Cela renforcera la concurrence sur les marchés locaux et contribuera à améliorer les relations commerciales au profit des mineurs ;
  • adopter des pratiques sûres et responsables pour la gestion des produits chimiques toxiques. Les producteurs d’Or extrait sans produit chimique et selon des conditions strictes de restauration de l’environnement percevront une prime écologique additionnelle de 5% du cours du LBMA.
  • contribuer à la paix sociale grâce à une meilleure stabilité économique, à la tracabilité et à la transparence liées à la vente d’Or Équitable.

Piloté par ARM, avec l’aide des neuf organisations de producteurs basées en Bolivie, en Colombie, en Équateur et au Pérou, le colabel Fairtrade & Fairmined  est désormais ouvert aux communautés de mineurs artisanaux d’Amérique latine qui peuvent demander à y adhérer.

Avec ce nouveau colabel aurifère, les entreprises intéressées peuvent apposer les estampilles Fairtrade & Fairmined sur les produits en Or certifiés, tel que bijoux, pièces commémoratives, lingots, médailles, trophées et objets religieux.

L’Or Équitable labellisé Fairtrade & Fairmined sera lancé dans un premier temps au Royaume-Uni avant d’être étendu à d'autres pays, l'objectif étant de représenter 5 % du marché de la bijouterie en Or d'ici 15 ans, soit 15 tonnes d'Or Fairtrade & Fairmined par an.